Le Tour du Monde de la famille DAGICOUR

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Australie

Fil des billets

dimanche, janvier 3 2010

Bilan de notre voyage en Australie

De 07 - Australie - Perth and West Australia
Nous avons bien aimé l'Australie, qui nous a permis de rentrer dans l'été pour la première fois depuis le début de notre tour du monde. Bien sûr, nous n'en avons vu qu'une petite partie puisque nous étions dans l'ouest australien entre Exmouth, la ville la plus au nord de notre séjour et Walpole, le point le plus au sud...

Les points positifs

  • Sydney, génial!

  • se baigner sur des belles plages. Un des gros avantages de la côte ouest, c'est qu'il n'y a pas de méduses.

  • faire du snorkelling et voir la barrière de corail de Ningaloo Reef à 10m du rivage.

  • les magnifiques arbres dans la vallée des géants

  • la faune (kangourous, émeus, dauphins, tortues)

  • soleil et ciel bleu garantis

  • nos rencontres avec d'autres familles en camping car.

  • Les bières australiennes et les nuits australiennes (enfin sans mouches!)

Les points négatifs

  • les mouches

  • le coût de la nourriture, de l'essence (1,40 AUD/L)

  • le camping sauvage est souvent interdit

  • la chaleur dans le nord de Perth (en décembre) voisinant les 40°C

  • la forte consommation de notre camping car (et la climatisation déficiente!)

  • les grandes distances (près de 5000 kms en un mois) dans un paysage souvent monotone (nord de Perth)

  • le vent dans la région de Denham

dimanche, décembre 27 2009

MERRY CHRISTMAS - JOYEUX NOEL

De 07 - Australie - Perth and West Australia

Le 23 décembre, nous recevons un mail de Virgine et Alexis: « où êtes vous? Nous allons fêter Noël à Busselton au Mandalay Resort. » Cela tombe bien, nous ne sommes pas loin, rendez vous est pris pour passer les fêtes ensemble. Les enfants sont surexcités à l'idée de retrouver Hugo, Gaspard et Chloé pour deux jours!

Par commodité, nous commandons des pizzas le 24 décembre au soir et les enfant regardent « La grande vadrouille » sur l'ordinateur dans notre camping car. Nos voisins anglais se joignent à nous pour l'apéro.

Le lendemain, les enfants sont soulagés, le père Noël a pu trouver notre camping car! Ils ont chacun deux cadeaux cette année, et les playmobiles sont bien appréciés.

Au menu, pancakes au nutella le matin, viande grillée et scramble au chèvre et tomate à midi, avec évidemment le gâteau d'anniversaire de Marcellin! Les enfants échappent aux mouches en se plongeant dans la piscine et en faisant de la trottinette...

De 07 - Australie - Perth and West Australia

Le 26 décembre nous devons quitter nos amis pour la dernière fois avant longtemps et rentrer sur Perth, car demain nous avons un avion pour Singapour. A nous l'Asie!

LA VALLEE DES GEANTS

Des forêts d'eucalyptus à perte de vue, des arbres immenses. Voilà le paysage qui s'offre à nous au sud ouest de l'Australie. Le climat est de nouveau agréable, entre 25°c et 30°C, nous revivons.

Marcellin s'est fixé un nouveau défi: monter en haut du Diamond tree, un karri de 51 mètres de haut.

Mais l'escalier imaginé se retrouve être une longue échelle montant en colimaçon autour de l'arbre avec des barreaux très espacés....surtout, à ne pas recommander à ceux qui ont le vertige! Les enfants bien sûr ne pourront pas y accéder, malgré leur envie...

Non loin se trouve Walpole, dans la vallée des géants. Les géants? Ce sont ces « red tingle tree » au tronc si large que toute la famille peut se tenir dedans! Ils sont faits pour survivre aux incendies australiens et la base est souvent brûlée.

La « Tree top walk »nous offre la possibilité de cotoyer les oiseaux et la cime de ces grands arbres qui peuvent atteindre jusqu'à 90 mètres de haut. La passerelle elle, s'élève à 40 mètres au dessus du sol, c'est déjà plutôt vertigineux, d'autant plus qu'elle bouge avec le vent!

Comment vivons nous à bord du camping car?

Après le petit déjeuner, en général entre 7h30 et 8h, les enfants nettoient les bols, puis c'est l'heure de l'école, en général dans le camping car pour éviter les tentations extérieures....et les mouches!

Ensuite, nous prenons la route, le repas du midi se compose invariablement de salades de crudités.

Il y a souvent un arrêt près d'une aire du jeux, ou d'une rivière, ou d'un peu d'ombre.

Le soir, nous trouvons un camping ou un site pour camper dans la nature, avec toujours un barbecue pas loin..

De 07 - Australie - Perth and West Australia

mardi, décembre 22 2009

En redescendant vers Perth: Kalbarri et Pinnacles

Nous avons hâte de redescendre dans le sud car nous savons que la température ne peut qu'augmenter à cette période de l'année. Nous repassons par Coral Bay puis Carnavon, mais il faut faire attention à l'essence, avec le vent de face, on peut vite tomber à sec en plein désert! Nous savons maintenant que nous pouvons faire plus de 40kms sur la réserve...

En rentrant plus dans les terres nous apercevons que le thermomètre dépasse de nouveau 43°C dans la cabine malgré les fenêtres ouvertes. Nous croisons alors des cyclistes sur le bas côté de la route. Sont-ils en train de se reposer à l'ombre? Non, seulement une énième crevaison. Ils sont hollandais et nous leur donnons une bouteille d'eau fraîche. Nous trouvions les distances longues en camping-car, alors que dire en vélo!

A Kalbarri, toujours accompagnés de nos amis la famille Motte, nous cherchons un endroit climatisé pour échapper à la chaleur étouffante et déguster un ice coffee. En sortant du restaurant, nous évitons de justesse une belle araignée “redback” prête à nous tomber dessus! Nous en sommes quittes pour une grande frayeur, car une piqûre de ces charmantes petites bêtes peut être très dangereuse...

Heureusement que la plage n'est jamais très loin pour nous faire oublier nos mésaventures, et Marcellin s'improvise une fois de plus animateur: balle au prisonnier, mini golf sur le sable... Les enfants sont hyper contents.

Pour visiter le parc de et les gorges de Kalbarri, une seule solution en cette saison, se lever tôt!

En ce 18 décembre, nous nous levons à 5 heures du matin, prêts à parcourir une piste de 30 kms. Si nous avons le moindre problème, nous savons que nous sommes deux camping car ce qui permet de minimiser les risques. Nous parcourons quelques centaines de mètres à pied pour pouvoir contempler la rivière Murchison au fond des gorges. Autour les rochers sont incroyablement rouges et l'érosion a laissé de bizarres fenêtres!

Mais nous n'en ferons guère plus car la chaleur se fait déjà sentir et les enfants ont besoin d'un bon petit déjeuner.

Mais avant de quitter Kalbarri, nous participons au nourrissage des pélicans sur le front de mer. Ce n'est guère rassurant de voir se précipiter un si grand oiseau, le bec en avant, sur les poissons que nous tenons du bout des doigts! Nous quittons ensuite nos amis, parce qu'il nous faut redescendre sur Perth plus rapidement. Alice et Tom sont tristes, mais peut être les reverrons nous dans les prochains jours?

Quelques centaines de kilomètres plus loin, l'étonnant désert des Pinnacles nous attend au coucher de soleil. Ces formations géologiques nous étonnent par l'ampleur du site; des centaines de milliers de piles rocheuses sont plantées là comme des menhirs dans un paysage lunaire. Une piste permet de s'y aventurer en véhicule: le notre est un peu gros et parfois la manoeuvre est difficile. Ce n'est pas l'action de l'homme mais encore le résultat de l'érosion. Alice et Tom s'amusent à se cacher derrière les piliers tandis que nous cherchons à prendre en photo le rocher mariant le mieux les couleurs du soleil et du sable, ou encore celui à la forme la plus étonnante.

On pensait aller dormir tôt, mais voila que nous faisons une nouvelle rencontre, encore une famille française, mais cette fois des expatriés à Kuala-Lumpur en vacances “normales” en Australie. Nous prolongeons donc cette journée commencée tôt dans les gorges de Kalbarri en s'informant sur la Malaysie notre prochain pays de destination. Notre vol pour Singapour est déjà ce dimanche 27 Décembre, et nous n'avons guère préparé nos étapes sur la péninsule malaysienne puis en Thailande.

Chers amis lecteurs, si vous avez des conseils ou de bonnes adresses, c'est le moment!

Mais pour le moment nous sommes encore dans le pays des « aussies », précisément sur la plage de Guidelton que nous aimons tant; à l'aller nous nous étions promis d'y repasser. Mais cette fois le parking est bondé, c'est normal, nous sommes dimanche et les vacances scolaires ont commencé en Australie. Aujourd'hui Alice et Tom vont fabriquer des boules en sable dans l'espoir d'improviser un jeu de pétanque. Cela ne marche pas évidemment, et la texture est tout juste bonne pour 10 secondes de jonglage. Mais les enfants ne renoncent pas, et ils vont même jusqu'à rallier leurs amis Gaspard, Chloé et Hugo, que nous retrouvons avec joie, après seulement 36 heures de séparation!

Du côté des papas, c'est activité Body Board, et avec Alexis je pars affronter les rouleaux de l'océan indien, pendant que les mamans évidemment « discutent »! Elles ont juste été interrompues par une personne qui a remarqué le camping-car immatriculé 59 , et qui s'avère être une française vivant en Australie depuis 30 ans. Apparemment cela leur arrive souvent.

lundi, décembre 14 2009

La Ningalow Reef

A notre grande surprise, il y a presque autant de Français dans cette partie nord de l'Australie de l'Ouest que de kangourous! Cela s'explique par le fait que les Australiens ne sont pas assez fous pour venir ici par cette chaleur! C'était donc assez logique de tomber sur deux familles françaises, par hasard, dans cette partie de l'Australie de l'Ouest.

Il y a d'abord Françoise, Jean-Yves et leurs deux filles Chloé et Lucie de Pornic, http://passagersdumonde.skyrock.com/rencontrés à Shell Beach, au milieu de nulle part, qui nous invitent à manger ensemble dans leur appartement qu'ils ont loué à Denham pour deux semaines. Nous passons de superbes moments à raconter nos tours du monde respectifs: les préparatifs, le choix des pays, nos valises, nos impressions sur les différents pays visités. Nos nouveaux amis ont commencé par les Etats-Unis pendant 2 mois, puis le Costa Rica, puis la Nouvelle-Zélande (en éclair) et enfin l'Australie. Et devinez où ils vont après? Et bien l'Asie: la Thaïlande, le Vietnam...

De leur côté, Alice et Tom discutent aussi énormément avec Chloé (14 ans) et Lucie (12 ans), profitent de la table de ping-pong et la piscine de l'hôtel, avant de procéder à l'échange de livres. Nous restons ensemble jusqu'au lendemain matin, et nous quittons sans oublier de faire la traditionnelle photo...

De 07 - Australie - Perth and West Australia

Notre deuxième rencontre relève aussi du hasard. Après le passage symbolique du tropique de Capricorne sous une chaleur torride, le moral des troupes n'est plus au beau fixe, il fait vraiment trop chaud et nous n'avons qu'une hâte, atteindre enfin la Ningaloo Reef. En même temps, nous hésitons à pousuivre plus au nord: est ce que cela vaut vraiment le coup? Le jour précédent nous étions à Coral Bay et c'était déjà un bon spot de snorkelling. La chaleur est terrible dès le réveil à 7h (30°C), les mouches nous harcellent déjà, et les routes sont désespérément plates et monotones.

De 07 - Australie - Perth and West Australia

Heureusement, à Exmouth, nous repérons sur un parking un grand camping car avec le dessin d'une famille sur la terre. Super, une famille qui voyage autour du monde! Ce sont des Français dont les enfants, Chloé et Gaspard (11 ans) et Hugo (7 ans) ont l'âge des nôtres, on ne pouvait rêver mieux!

Alex et Virginie (http://www.claventure.fr) ont déjà une grande expérience du voyage en camping car en Amérique, et sont partis pour trois ans, avec leurs enfants et un véhicule très bien équipé pour ce voyage au long cours (quasi autonomie en eau potable et en électricité). Nous décidons de poursuivre quelques jours ensemble, en camping sauvage dans le parc national de Cape Range, après avoir fait provision d'eau potable (pour nous) et de nourriture.

Ces quelques jours resteront à coup sûr les meilleurs moments de l'Australie pour les enfants comme pour nous. Nous nous levons tôt, 7 heures, puis c'est l'heure de la classe de 8h à 9 h pour Alice et Tom, un peu plus pour les petits collégiens. L'heure chaude se passe à l'intérieur des campings cars, après quoi c'est le moment du « snorkelling ». Nos enfants n'avaient que rarement pratiqué avant cette activité, et c'est donc une découverte pour eux. Equipés d'un T shirt et de leurs masques et tubas, ils jouent à ramasser des coquillages et à en faire des colliers, ils explorent les magnifiques fonds sous marins et font comme nous des rencontres sensationnelles: un requin de récif, des tortues de mer, une étoile de mer bleue gigantesque, plusieurs raies et des poissons et des coraux sans cesse plus colorés. La Ningaloo Reef a tenu toutes ses promesses et les plages sont superbes, quoique sans ombre...

De 07 - Australie - Perth and West Australia

Les parents ne sont pas en reste. Imaginez le bonheur de partager une bière fraiche sous le filet anti-mouche, le poisson pané déjà décongelé, ou un ice coffee sous la constellation d 'Orion ........et sous l'oeil éberlué de dizaines de kangourous!

De 07 - Australie - Perth and West Australia
De 07 - Australie - Perth and West Australia

Mais il nous reste encore une dernière rencontre à faire, qui nécessite cette fois la conjonction d'une marée haute et d'une nuit tombante, et surtout beaucoup de patience. Le trajet en camping-car devient dangereux à cette heure tardive; Alice et Tom compterons plus de 200 kangourous le long de la route sur 30kms. Avant notre arrivée nous avions lu les instructions: ne pas faire de bruit, ne pas utiliser sa lampe torche, rester assis et prendre l'apparence d'un rocher... pas facile avec les enfants. Je vous laisse deviner l'animal que nous avons rencontré?

De 07 - Australie - Perth and West Australia

Et oui, c'est une tortue, et cette fois en dehors de l'eau. Elle est énorme: plus d'un mètre! Nous resterons plus d'une heure à l'observer remonter la plage et creuser dans le sable pour trouver le bon endroit pour prendre. C'est tellement fantastique que nous avons décidé d'y repartir ce soir, toujours avec nos amis français.

- page 1 de 2