Le Tour du Monde de la famille DAGICOUR

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Malaysie

Fil des billets

jeudi, janvier 7 2010

SINGAPOUR ET LA MALAISIE

120px-Flag_of_Singapore.svg.pngChaque changement de continent est un choc pour nous, voyageurs. Le passage de l'Australie à l'Asie du Sud-est ne fait pas exception. Après 5 heures d'avion (mais sans changement d'heure) nous nous retrouvons sous la pluie équatorienne de Singapour. L'aéroport est immense et climatisé, tout est désormais écrit en chinois mandarin et en hindou. A l'extérieur, nous avons une première vision de la ville: des arbres magnifiques le long des routes, des immeubles surmontés de pagodes, une grande roue. Des grands bateaux au loin nous rappellent que nous sommes près du premier port mondial de porte-conteneurs.

Passée la première excitation, les enfants déchantent un peu. La chambre de notre hôtel (ABC Hostel www.abcbackpackershostel.com) est petite et sans fenêtre, le climat est étouffant, et la nourriture ne ressemble à rien de ce qu'ils connaissent. Quel contraste avec nos deux mois passés au grand air et dans la nature! Nous les rassurons, demain, nous irons au zoo...

Niché dans un environnement de verdure et de jungle, ce zoo de Singapour est extraordinaire. Mais il faut le mériter! Nous y allons en métro et en taxi, puis Marcellin fait héroïquement une heure de queue pendant que je tente de faire l'école sur une table au milieu de la foule. La récompense de tant d'efforts ne tarde pas. Nous admirons les orangs-outans évoluer entre les arbres (orang outan signifie « hommes de la forêt »en malai), et Tom découvre le varan de Komodo. Alice s'extasie devant l'ours polaire qui nage dans son grand bassin, et les éléphants nous montrent tout leur talent: ils transportent des troncs d'arbres, cassent des noix de coco, aspergent les spectateurs....

Singapour est une ville-Etat cosmopolite et commerçante. Nous déambulons le jour suivant dans Little India (le quartier indien), chinatown, et le quartier musulman arabe. Puis nous prenons le bus pour la Malaisie toute proche. Un pont et quelques tampons de plus sur le passeport, deux heures de trajet sur une bonne autoroute, et nous voilà à Malacca.

MALACCA, ancien comptoir européen 160px-Flag_of_Malaysia.svg.png

Nous avons choisi une guest-house tenue par un Français, Christophe avec sa femme Nisan (Old town Guesthost www.melakagesthouse.com). A l'entrée, comme dans la plupart des demeures malaisiennes, nous circulons pieds nus. Les chambres ont un ventilateur et une climatisation. Très vite, nous nous y sentons chez nous et c'est un plaisir de passer le réveillon du 31 décembre avec eux et les autres Français de passage avec qui nous faisons aussi connaissance. Au menu, des plats malais et européens....Comme l'écrit Alice sur son journal, que c'est drôle d'être en 2010 avant la France! Tom apprend à dire « Happy New Year ».

De 08 - Malaysie

Les musées de Malacca nous plongent dans l'histoire agitée de la ville. C'est le port le plus ancien de Malaisie, il a été tour à tour conquis par les Portugais, les Hollandais, puis les Anglais. Le centre-ville est maintenant protégé par l'UNESCO depuis un an. Il était temps car un grand centre commercial avec notre bon carrefour (cocorico) s'est juste installé à côté. Ce qui plait le plus aux enfants est la reconstitution de la caravelle portugaise « la flor de la mar ».

De 08 - Malaysie

KUALA LUMPUR, capitale de la Malaisie

D'immenses galeries marchandes climatisées, des voitures modernes, des tours, un métro aérien, KL est le fleuron de la modernité malaisienne. Pendant que les enfants jouent sur le lit de leur chambre d'hôtel, Marcellin goûte aux joies du shopping dans les magasins d'informatique.

Le symbole de KL, c'est les tours Petronas, du nom de l'exploitant de pétrole malaisien. Avec 452 mètres et 88 étages, ces tours furent les plus hauts immeubles d'Asie jusqu’à ce que soit inaugurée la tour Taipei 101 en 2004.

De 08 - Malaysie

Pour avoir une vue à 360°, nous vous convions sur ce lien http://www.panoramas.dk/fullscreen3/f50_petronas.html

Pour la première fois durant notre voyage, nous nous faisons inviter par des expatriés français, Bertrand, Fabienne et leurs trois enfants, que nous avions rencontrés en Australie. C'est l'occasion d'en savoir plus sur la vie d'expatriés et aussi sur les endroits touristiques de Malaisie que nous ne pourrons pas visiter car ce n'est pas la saison. Mais c'est aussi l'occasion pour Alice et Tom de s'amuser avec leurs enfants, des pros de la Wii! Suivant leur conseil, nous garderons notre dernier jour à KL pour le parc des oiseaux.

De 08 - Malaysie
Nous effectuons chaque déplacement dans la ville en taxi, ce qui est l'occasion de rencontres et d'échanges souvent cocasses entre Marcellin et des chauffeurs de taxi chinois ou malais qui ne parlent quasi pas anglais! Et cette fois, celui qui nous mène au parc des oiseaux n'a vraiment qu'une chose en tête: nous emmener au parc des papillons. Malgré notre refus, il tient tout de même à nous y emmener; heureusement c'est à côté de notre objectif initial...

Ainsi après avoir visité l'immense serre à papillon, nous voici dans celles du parc des oiseaux où Anne ne s'attendait pas à faire une telle marche: c'est une « volière géante ».

Les oiseaux sont partout, de toutes les couleurs et de toutes les tailles... Alice et Tom prendront des poussins dans leurs mains, nous assisteront au nourrissage des aigles, et nous résisterons aux cris stridents des perruches...

 

 

 

De 08 - Malaysie

Nous aurions aimé aller sur les îles paradisiaques de Perhentian, mais ce n'est pas la saison. Dommage car c'est parait-il un endroit magique encore préservé du tourisme de masse. Nous préférons donc accélerer notre migration vers la Thailande où on aura une meilleure météo.  En plus, il y a un vol  peu cher avec Airasia, qui pour 25 euros par personne nous emmène directement à Phuket en Thailande où les enfants vont retrouver leur mamie.

 

 

 

jeudi, décembre 31 2009

Bonne Année 2010

De 08 - Malaysie
Depuis la Malaysie où nous commençons notre périple en Asie, toute la famille Dagicour, Anne, Marcellin, Alice et Tom, vous souhaite une Bonne et Heureuse Année 2010.